Devenir serrurier professionnel : les étapes à suivre

serrurier professionnel

Faisant partie des métiers de l’artisanat du bâtiment, le serrurier est très souvent sollicité pour les installations, les entretiens ou aussi les réparations de serrure. Toutefois, ses missions ne se limitent pas uniquement aux serrures.

En effet, l’intervention d’un serrurier professionnel est également très conseillée lorsqu’il s’agit d’installer des portes blindées. Si vous êtes intéressé par cette profession, découvrez à travers cet article les étapes et formations à suivre pour devenir serrurier professionnel.

Les études et formations à suivre

Comme le serrurier professionnel est un métier règlementé, il y a alors des études et des formations nécessaires pour accéder à la profession. Tout d’abord, il faut suivre une formation professionnelle pour l’obtention d’un CAP de serrurier-métallier ou un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnées et structures métalliques. Cette formation professionnelle se fait pendant une durée de 2 ans après le collège.

Toutefois, pour pouvoir évoluer dans le métier de serrurier, il y a également des formations plus poussées comme un BP serrurerie-métallerie par exemple. Si vous souhaitez élargir vos horizons et occuper des postes de responsabilités, n’hésitez pas à pousser vers un baccalauréat professionnel avec une spécialisation particulière.

Les qualités que doit avoir un serrurier professionnel

Pour devenir serrurier, il ne suffit pas de suivre des études et une formation. En effet, il faut déjà être bricoleur dans l’âme et très manuel. Il est impératif que le bon serrurier doive savoir manier le métal et être à l’aise avec les constructions métalliques. Ainsi, le serrurier est souvent une personne qui touche à peu près à tout et possède également une très large compétence. Aussi, il doit savoir manier les outils mécaniques tels que la perceuse, la poinçonneuse ou encore la tronçonneuse.

De plus, comme le serrurier sera amené à rencontrer très souvent des clients, il se doit d’être à l’écoute de leur demande. En effet, cette capacité est très importante pour être à même de réussir ses projets et réaliser un travail à la hauteur des attentes des clients. Aussi, il va également entrer en contact avec les personnes sur le chantier comme l’architecte responsable par exemple. Ainsi, il doit avoir un très bon sens relationnel et une capacité de travailler en équipe.

Le salaire et les débouchés du métier de serrurier

Par rapport au salaire du serrurier professionnel, celui-ci peut estimer à 1449 € brut au minimum pour un poste dans une entreprise. Ainsi, en moyenne, le serrurier professionnel gagne un salaire de 2300 €, c’est-à-dire un total de 27 600 € par an. Par contre, si le serrurier travaille à son compte en optant pour une micro entreprise, il peut gagner jusqu’à 3000 € brut par mois. Le domaine le plus intéressant financièrement est surtout le dépannage.

Par rapport aux débouchés, le métier de serrurier en a plusieurs. En effet, il s’agit d’une profession très polyvalente et dynamique. En effet, une entreprise bâtiment va solliciter l’intervention d’un serrurier professionnel. De plus, le domaine de la serrurerie est très vaste, ce qui permet au serrurier de trouver facilement sa place. Entre autres, le serrurier est également sollicité pour renforcer la sécurité de vos maisons. Ainsi, le métier de serrurier assure au professionnel une situation avantageuse.